lundi 8 avril 2019

Les ronds-points... Tours et détours

Let's Motiv & Julien Damien à la rencontre d'Eric Alonzo et de "Jean-Luc Plé, le seigneur des anneaux"


Ils sont les lieux de toutes les convergences, fidèles portes d’entrée et de sortie de nos villes. Nos routes s’y croisent ou s’y perdent. Ils servent aussi de repères et accueillent parfois des œuvres d’art non-identifiées. Souvent ignorés, moqués, contestés, accusés de coûter trop cher, les ronds-points connaissent leur moment de gloire. A l’heure où ces “phares” sont devenus un symbole contemporain, une place forte de la contestation des gilets jaunes en France, roulons un peu à contresens. Pourquoi sont-ils si nombreux (environ 40 000) ? D’où viennent-ils ? Qui peut bien les ornementer ? Engageons-nous dans ce curieux trafic en compagnie d’Eric Alonzo, architecte fasciné par ces figures urbaines, et Jean-Luc Plé, créateur de “l’art giratoire” et empêcheur de tourner en rond !

Eric Alonzo, les ronds-points sur les “i”

Eric Alonzo est architecte et enseignant à l’école d’architecture de la ville et des territoires, à Marne-la-Vallée. Il est l’auteur de deux ouvrages essentiels sur le paysage urbain contemporain : L’Architecture de la voie et Du rond-point au giratoire. Dans ce livre, il ausculte cette figure de notre espace routier, apparemment anodine, souvent moquée, mais plus riche qu’on ne le croit. Lire la suite…

Jean-Luc Plé, le seigneur des anneaux
Vousne connaissez peut-être pas son nom, mais vous avez sans doute déjà vu ses sculptures. Ou plutôt… tourné autour, derrière votre volant. Jean-Luc Plé est créateur d’œuvres sur rond-point, depuis 20 ans. De La Rochelle où il vit jusqu’à Cayenne, en Guyane, cet ancien ouvrier à la chaîne a réalisé plus d’une quarantaine de pièces. Du genre unique, et monumental. Rencontre avec le maître de l'”art giratoire”. Lire la suite…

(article paru dans LM n° 150 - avril 2019, magazine des cultures et tendances urbaines)